mercredi 23 septembre 2020

Pour une des rares fois, l’occasion se présente pour le Journal « La Sirène » de féliciter un agent de l’Etat pour son travail bien fait. Il s’agit du rôle titanesque joué par le Commissariat du 3è Arrondissement, avec à sa tête le très expérimenté Abdoulaye Djiré, dans le grand nettoyage sécuritaire de la Place Rail-da du District de Bamako.

Il s’agit là, d’un acte hautement salutaire posé pour la resocialisation d’un des sites les plus incriminés de la capitale malienne où toutes sortes d’opérations répréhensibles y sont monnaies courantes.
Braquages à ciel ouvert, vols déguisés ou à mains armées, ventes de stupéfiants, jeux de hasard, viols nocturnes, bagarres entre clans armés, violences meurtrières, arnaques en tous genres, rackets des conducteurs de mini-bus Sotrama par des syndicalistes escrocs et fainéants, occupation anarchique de l’espace public… sont entre autres phénomènes hétérodoxes qui caractérisent le quotidien de Rail-da, précisément au quartier Bagadadji.

Un étranger venu de n’importe où, pouvaient aisément se faire spolier de ses biens lors de sa toute première visite à Rail-da. Les délinquants, petits braqueurs et autres malfrats de la zone, opéraient avec une telle « expertise » qu’il ne soit pas du tout évident de dribler leurs lugubres intentions. Les riverains du site, aussi bien que les débrouillards des lieux, avaient inlassablement alerté les services de sécurité pour mettre l’espace à l’abri du règne magistral du banditisme et la terreur. Mais rien n’avait été fait pour sévir contre d’éventuels auteurs.

C’est dans ces derniers mois que la Place Rail-da, en Commune II du District de Bamako et réputée pour être une des zones populaires les plus répréhensibles de la capitale malienne, est heureusement en train de retrouver un visage social, particulièrement, grâce à la nomination du Commissaire Abdoulaye Djiré à la tête du 3è Arrondissement.

Au sortir de différents témoignages livrés par les occupants de la sulfureuse Place Rail-da ainsi que certains riverains des lieux, il nous revient que la nouvelle équipe de surveillance policière activement mise en place par le Commissaire Djiré, n’est pas passée par quatre chemins pour déguerpir ledit site d’un nombre volumineux d’individus marginaux qui y opéraient en toute impunité. Désormais, une équipe des Forces de l’Ordre, monte permanemment la garde afin qu’aucune scène délictuelle n’échappe au contrôle de la Police. Cela était jusque-là chose rare sur la Place Rail-da dont la simple appellation faisait déjà peur.

Rappelons que le Commissaire Abdoulaye Djiré était d’abord au 15è Arrondissement avant d’être affecté au quartier Quinzanbougou à la tête du 3è Arrondissement. Et l’une de ses premières œuvres que l’opinion locale salue avec âpreté, est le grand nettoyage jusqu’ici opéré sur la Place Rail-da, un périmètre du centre-ville bruyamment reconnu pour être l’un des plus dangereux sanctuaires de la délinquance urbaine à Bamako.

Nous osons espérer que ce travail exemplaire de la police riveraine, à travers le Commissariat du 3è Arrondissement, continuera et même souhaiterions qu’il se renforce davantage pour le mieux-être de paisibles personnes.

La Sirène

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle