jeudi 21 novembre 2019

 

L’homme qui assurait jusqu’à 8 coups à ses copines est mort sur l’une d’elles, dans un hôtel, après une soirée bien arrosée.

Il a, cette fois-ci, dépassé le 7ème ciel pour se retrouver…au ciel. Dieu lui a certainement dit d’arrêter de martyriser les femmes. L’homme 4 fois 4, où l’homme étalon, adulé par la gente féminine congolaise pour ses prouesses sexuels est mort. On peut le dire, il est mort à la tâche puisqu’il a été rappelé à Dieu au moment même où il faisait ce qu’il sait faire le mieux au monde : les rapports sexuels. Les faits se sont déroulés au Congo Brazzaville.


Après une soirée dans un bar dancing de Mfilou, notre bel étalon et sa dulcinée prennent la direction d’un hôtel pour une nuit endiablée que tous deux prévoyaient.Une fois dans la chambre, l’homme ferma la porte à double tour pour s’assurer qu’il ne sera pas importuné en pleine action. Puis, il se tourna vers sa copine en se léchant les babines à l’idée de se faire plaisir et aussi lui faire plaisir. Car sa nouvelle conquête à qui les nombreuses copines de l’homme ont vanté la puissance s’était aussi préparée pour la circonstance. C’est justement la raison pour laquelle les deux amoureux ont ingurgité quelques bouteilles d’alcool.

Après les premiers ‘’contacts’’ au cours desquels la fille a pu mesurer l’effectivité de la virilité de l’homme, les deux amoureux étaient au sixième coup. Le reste est raconté par la malheureuse qui s’est présentée dans la panique à la réception : ‘’ On était au sixième coup quand soudain il a poussé un cri et commencé à trembler comme une personne en état de transe’’. Selon elle, l’homme s’est dirigé dans la douche, croyant qu’il allait vomir et c’est dans cette entreprise qu’il s’est lourdement écroulé, la face contre le sol. C’est aussi là que Dieu lui a dit d’arrêter de martyriser les femmes. En fait, l’homme 4 fois 4 est mort.

La nouvelle de son décès se propage comme une traînée de poudre à travers tout le Congo. Et c’est là que l’on a pu mesurer la célébrité de notre étalon…Des milliers de femmes se sont précipitées à son domicile pour le pleurer. Dans leurs lamentations, certaines ont eu le courage de sortir des propos évocateurs :’’Pourquoi tu nous as fait ça ? Dieu n’arrache que des personnes bien pourquoi ? Ah Ya Brice, jamais, nous ne t’oublierons’’.

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle