dimanche 25 août 2019
Côte d’Ivoire : le roi du coupé-décalé DJ Arafat est décédé

Côte d’Ivoire : le roi du coupé-décalé DJ Arafat est décédé

  Victime d'un accident de moto dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août à Abidjan, l'artiste ivoirien Ange Didier Huon - alias DJ Arafat - est mort des suites de ses blessures dans une clinique...
QUARTIER-MALI : LES HABITANTS S’OPPOSENT À LA CONSTRUCTION D’UNE STATION D’ESSENCE

QUARTIER-MALI : LES HABITANTS S’OPPOSENT À LA CONSTRUCTION D’UNE STATION D’ESSENCE

Les habitants du Quartier Mali, en Commune V du district de Bamako, ont organisé un sit-in, mardi 30 juillet 2019, pour dénoncer la construction d’une station d’essence en plein milieu des...
Mali : une vingtaine de morts dans une série d’attaques au centre du pays

Mali : une vingtaine de morts dans une série d’attaques au centre du pays

  Au moins 20 personnes ont été tués lors d’attaques perpétrées mardi et mercredi dans les communes de Goundaka et Sangha, dans le cercle de Bandiagara, au centre du Mali, a-t-on appris jeudi auprès...
 Chronique du Mali : les avions cloués au sol, qui est le coupable ?

Chronique du Mali : les avions cloués au sol, qui est le coupable ?

  Notre rêve de Maliens se transforme une fois de plus en cauchemar, et c’est le pire des sommeils quand dans notre rêve, il est question de remettre solidement sur ses jambes, notre armée, et de lui...
Assemblée générale élective de la FEMAFOOT du 29 août: Le Ministre Harouna Modibo Touré en passe de réussir là où ses prédécesseurs ont échoué

Assemblée générale élective de la FEMAFOOT du 29 août: Le Ministre Harouna Modibo Touré en passe de réussir là où ses prédécesseurs ont échoué

Après le compromis des acteurs du football malien sur les statuts et règlement de la Fédération Malienne de Football (Femafoot) et autres textes régissant les activités du football, lors de...
Hôpital Gabriel Touré : colère et indignation après l’amputation du bras d’un nouveau-né suite à « une erreur médicale »

Hôpital Gabriel Touré : colère et indignation après l’amputation du bras d’un nouveau-né suite à « une erreur médicale »

L’Amputation du bras d’un nouveau-né suscite colère et indignation au sein l’opinion nationale. Pour certains, trois nouveaux nés auraient été amputés du bras à l’hôpital Gabriel Touré. C’était à la...
Communiqué du Gouvernement relatif aux attaques de plus en plus fréquentes dans la région de Mopti

Communiqué du Gouvernement relatif aux attaques de plus en plus fréquentes dans la région de Mopti

Le Gouvernement de la République du Mali constate avec amertume que malgré les nombreuses missions de conciliation et les multiples campagnes de sensibilisation, des individus incontrôlés continuent de...
Niska: Les révélations chocs sur sa relation avec Aya Nakamura

Niska: Les révélations chocs sur sa relation avec Aya Nakamura

C’est une histoire qui fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Il y a quelques jours, une ex-copine de Niska a révélé lors d’une conversation sur WhatsApp qu’elle attend un enfant du...
UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

  De son vrai nom Mamadou Diakité (Déclarant transitaire selon lui-même), né vers 1982 à Bougouni, fils de feu Karim et de Maimouna Sylla, est un usurpateur d'identités opérant dans le domaine de la...


On ne parle que de ça depuis quelques jours. L’Asma-Cfp, le parti du Premier ministre, selon plus d’un, se renforce au détriment du Rpm (Rassemblement pour le Mali), la formation politique du président de la République.
L’Asma-Cfp ne comptait que quatre députés au début de la législature. Ce nombre a été multiplié par cinq. Le parti de Soumeylou Boubèye Maïga, selon le journal «Info-Matin», dispose aujourd’hui de vingt-un députés.
À l’exception notoire de Bafotigui Diallo, qui a regagné le parti Yéléma, tous les députés démissionnaires du Rassemblement pour le Mali ont rejoint l’Asma-Cfp. Pourquoi ?  Mystère et boule de gomme ?  
Loin d’une  simple transhumance, ces départs des tisserands vers l’Asma-Cfp ne sont pas des faits du hasard. C’est le signe de la volonté du Premier ministre de faire de son parti la première force politique du Mali, quitte à débaucher les élus de son principal allié.
Car, il faut le dire, en l’absence de toute élection, ce renforcement ne peut se faire qu’en prenant chez les autres. Et pour le moment, le Rpm semble être la principale victime de ce jeu de dupes, et risquerait d’être assujetti par l’Asma-Cfp. Si cette saignée continue, le parti fondé par IBK et ses amis risquerait dans les prochains jours de se retrouver avec moins d’une dizaine de députés.
Ce n’est pas qu’au niveau des députés. L’Asma-Cfp a aujourd’hui le vent en poupe. La formation politique du Premier ministre enregistre des adhésions massives. Viennent-ils par conviction ou par opportunisme ? Difficile de répondre à cette question.
Cette situation conjointe aux récentes nominations à la direction nationale des douanes suscite des grincements de dents dans les rangs des tisserands. Dans les coulisses, certains membres du Rpm n’hésitent pas à parler de «chasse aux sorcières».
À la décharge de Soumeylou Boubèye Maïga, cette situation a été favorisée par un manque de cohésion au sein du parti présidentiel, dont les membres se sont livrés à une guerre fratricide pour des intérêts sordides.
Abdoulaye Idrissa Maïga, Premier ministre, issu du rang du parti, n’a pas bénéficié de toute la solidarité nécessaire. Le Tigre de Badalabougou n’en demandait pas tant pour se faire une place au soleil. Les tisserands ne doivent donc s’en prendre qu’à eux-mêmes.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle