mercredi 14 novembre 2018


Elle  était face à la presse le samedi à la Maison de la presse pour présenter son second album. Il est composé de  quinze et résume tout le combat de l’artiste.
Après trois ans  de doute et de réflexion Aminata Dagnoko a décidé de mettre sur le marché un nouvel opus qui s’intitulé « Mon combat ». « C’est un gros mélange de rap, d’afro beat et de musique manding », a déclaré Zakaria Maïga, PDG Zack Pro et producteur de l’album.
Riche en couleur,  Ami compte avec ce nouvel opus  donner un nouveau au souffle au rap féminin. « Mon  devoir, explique-t-elle,  est de révolutionner le hip hop féminin au Mali. »  Femme battante, Ami yéréwolo  se bat contre les  très stéréotypes.
Dans cet opus, l’artiste dénonce la violence faite aux femmes,  le mariage précoce et bien d’autres maux de la société. « Il résume tout ceux pour lesquels je me bats », a-t-elle indiqué. Composé de quinze titres, le chef-d’œuvre  a vu la participation des artistes de renom comme Master Soumy, Yeli Fuzzo, Natty, Monza de la Mauritanie et bien d’autres. Déjà disponible sur le marché depuis le 13 octobre, « Mon combat » est un  album de belle facture, une belle performance au niveau du flow avec de très beaux titres qu’on a hâte de déguster.
Ami Yéréwolo est sans doute la femme l’incarnation de l’émergence du rap féminin au Mali. Héroïne, elle est incontestablement la plus connues des rappeuses du pays. Prenant son envol en 2009, celle qui a été  2e du prix découverte RFI en 2017, est depuis la tête de proue du rap féminin dans notre pays.
Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle