lundi 15 octobre 2018

Le vendredi 08 décembre dernier, la mission de l’Azhar conduite par l’Imam, Abdoul Fatha Mohamed s’est rendue à la mosquée Miséricorde sise à Sabalibougou, où elle a tenu une grande conférence religieuse. C’était en présence de l’imam de la mosquée E, M. Oumar Samanké et de nombreux fidèles.

La source de l'islam est le Coran. Et le modèle de la moralité décrit dans le Coran est complètement différent de ce qui est véhiculé en Occident. Le Coran est basé sur les concepts de la bonne moralité, de l'amour, de la compassion, de la miséricorde, de l'humilité, du dévouement, de la tolérance et de la paix. Un musulman qui vit selon ces préceptes moraux est raffiné, réfléchi, tolérant, digne de confiance et obligeant. Il offre l'amour, le respect, la paix et une joie de vivre à ceux qui l'entourent.
La dernière croyance spirituelle religieuse nous venant du ciel, l’Islam nous enseigne l’amour et le pardon. Ces aspects, selon tout bon sens, sont parties intégrantes de cette juste religion. Des principes qui font d’elle la seule, sinon l’une parmi toutes celles qui nous enseignent l’amour du prochain malgré les différences. Telle est la vision de la mission de l’Azhar au Mali qui, contre vents et marrées, se donne tant bien que mal, la latitude de nous enseigner ces pratiques religieuses qui devaient être la ligne de différence. Dans cette tâche, la mission de l’Azhar au Mali tient quotidiennement des séances de prêche dans le seul but d’enseigner la Tolérance de l’Islam aux musulmans du Mali. Partant de là, le chef de la mission de l’Azhar au Mali, Abdoul Fatha Mohamed, a invité les fidèles musulmans à éduquer leurs enfants sur la base de la culture de l’amour du prochain, seule option selon lui, qui pourra dans l’avenir conduire l’enfant dans la pratique d’un Islam tolérant et sans violence.

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle