samedi 20 janvier 2018

Le vendredi, 24 novembre dernier, les fidèles musulmans de la grande mosquée Dramé de Niamankoro ont été nombreux à participer à la grande rencontre de prêche organisée par la mission de l’Azhar sur le thème : l’ignorance des valeurs de l’Islam explique l’existence de la violence et de l’extrémisme entre les communautés.

C’était en présence de l’imam de ladite mosquée, M. Noua Dramé et du représentant de la mission de l’Azhar au Mali, l’imam, Abass Mohamed.
L’islam et le Coran interdissent l'effusion de sang de tout être humain innocent. Le Coran décrit le fait d’arracher une vie innocente comme une transgression à l’encontre de l’ensemble de l'humanité comparable au meurtre de la totalité de l'espèce humaine. La violence et l’extrémisme sont condamnés par l’Islam et Coran. Tous ceux qui pratiquent l’extrémiste et se donnent les moyens de justifier ces actes à travers le Coran et l’Islam ne connaissent rien et rien des valeurs que nous enseignent l’Islam et le Coran. Le Coran dans toute sa profondeur interdit toute sorte de violence sur l’espèce humaine. Tuer ou violenter ou nom de l’islam est un méfait qui traduit l’ignorance de ce dernier. Car dira le représentant de la mission de l’Azhar au Mali, l’imam Abass Mohamed, l’islam est amour, pardon, paix et miséricorde. L’Islam prône l’unité entre les musulmans et l’acceptation des autres religions. C’est dire que l’Islam est contre toutes actions de violence et d’extrémistes au sein des communautés.

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle