vendredi 19 avril 2019
Soumeylou Boubeye Maiga annonce sa démission et celle du Gouvernement

Soumeylou Boubeye Maiga annonce sa démission et celle du Gouvernement

Mes cher(e)s compatriotes, J’ai remis ce soir au Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, ma démission et celle du Gouvernement.
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l’opposition malienne réclame aussi son limogeage.
Mauvaise gouvernance : M’Bouillé : « Mon combat contre IBK… » !

Mauvaise gouvernance : M’Bouillé : « Mon combat contre IBK… » !

Jusqu’où s’arrêtera Mohamed Ould Cheicknè dit M’Bouillé dans sa croisade contre Ibrahim Boubacar Keïta et son régime ? Difficile, sinon impossible, pour l’instant de répondre à...
Fausse note à la soirée finale du festival Urban Music et Mode de Sélingue: Le staff de Sidiki Diabaté agresse physiquement un journaliste

Fausse note à la soirée finale du festival Urban Music et Mode de Sélingue: Le staff de Sidiki Diabaté agresse physiquement un journaliste

Décidément, le célèbre virtuose de la kora, Sidiki Diabaté, ne finit plus de s’illustrer par des faits impopulaires.  De scandale en scandale, sa carrière est émaillée de...
 Situation sécuritaire au Mali: Le Président de la République a rencontré la Ligue des Imams et Erudits pour la Solidarité Islamique au Mali

Situation sécuritaire au Mali: Le Président de la République a rencontré la Ligue des Imams et Erudits pour la Solidarité Islamique au Mali

  « Nul n’arrivera à subvertir le Mali, à le prendre de l’intérieur, nul » dixit IBK Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, a rencontré dans l’après-midi du samedi 6 avril...
Bravo Iron Bibi!

Bravo Iron Bibi!

  L'homme le plus fort du monde dans sa catégorie est le burkinabé Iron Bibi. 
 Algérie : le président Abdelaziz Bouteflika a officiellement remis sa démission

Algérie : le président Abdelaziz Bouteflika a officiellement remis sa démission

Après un mois de manifestations sans précédent, et des dernières pressions de l’armée, Abdelaziz Bouteflika met un terme à vingt années de...
ANNONCE COMME MORT A L’ETRANGER : MT retrouve sa femme ‘’enceintée’’ de son jeune frère au pays (suite)

ANNONCE COMME MORT A L’ETRANGER : MT retrouve sa femme ‘’enceintée’’ de son jeune frère au pays (suite)

  Au Mali, malgré les difficultés familiales, l’on arrive toujours à trouver une solution. Cette vieille tradition continue de la belle manière. Pour cette histoire que nous relations il y’a quelques...
 FAIT DIVERS :  ANNONCE COMME MORT A L’ETRANGER : MT retrouve sa femme ‘’enceintée’’ de son jeune frère au pays

FAIT DIVERS : ANNONCE COMME MORT A L’ETRANGER : MT retrouve sa femme ‘’enceintée’’ de son jeune frère au pays

La famille de MT était partagée entre joie et tristesse lorsque ce dernier est revenu de l’aventure en Angola, après avoir été annoncé mort depuis 3 ans. Pour cause, sa femme, la jolie Ami s’était...


La ville de Bamako a été samedi le théâtre d’affrontements entre les partisans de l’opposition et les forces de l’ordre. Comme le  16 novembre, la police a violemment dispersé la manifestation au moyen de gaz lacrymogène.
Les forces de l’ordre ont dès le petit matin bouclé la place de la liberté, le lieu retenu pour le départ de la manifestation en direction de la Brousse du travail. Toutes les entrées de ladite place étaient interdites aux véhicules et aux piétons.
Les manifestants ont convergé vers les lieux par petits groupes. Mais ils se sont très vite heurtés au blocus imposé par les forces de l’ordre. Contre les gaz lacrymogènes de la police, les manifestants ont utilisé des cailloux donnant l’image d’une guérilla urbaine. Des pneus ont été brûlés dans certaines rues de la ville. Le grand marché situé non loin a été fortement paralysé par le mouvement.
Cette interdiction de manifester constitue, selon  Oumar Mariko, le président du parti Sadi, une atteinte grave aux libertés individuelles et collectives. «La seule alternative reste la mobilisation populaire», analyse-t-il.
«Les marches répétitives de l'opposition malienne sont l'explication d'un malaise que vit depuis un certain temps le peuple malien», indique le sociologue Dr. Aly Tounkara au micro de Studio Tamani. La répression ou l'interdiction ne saurait être la solution. À ses yeux, seul le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a la réponse à la crise politique actuelle.
C’est pourquoi, il lui suggère  d’instaurer un dialogue franc avec l’opposition pour apaiser le climat social et politique. Cette marche avait été initiée par le Front pour la sauvegarde de la démocratie, la Convergence des forces patriotiques et l’Adema Association. Tous voulaient marcher pour dénoncer la situation de «crise» au Mali. Les autorités affirment avoir interdit la manifestation pour raison d’état d’urgence en cours.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle