mercredi 14 novembre 2018


Pendant que le tout-puissant Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga fait du boucan sur l'ORTM, les terroristes dictent leurs lois dans le cercle de Banamba, à 150 kilomètres de Bamako. À Banamba, depuis le mercredi 24 octobre 2018, les jihadistes tournent dans la zone. À ce jour, 26 écoles dans les communes de Sebété et Toubacoro ont été fermées par des groupes terroristes se réclamant de la Qatiba d'Ançardine du Macina d’Ahmamadou Koufah. Le vendredi le 02 novembre, ils ont prêché dans 22 villages (chaque village 3 prêcheurs) : ils étaient sur des motos Sanili et étaient armés de kalachnikovs. Consignes très claires : quiconque ouvrira les écoles sera identifié et traité comme mécréant et tué. Une dizaine d'enseignants ont déjà quitté la zone par peur de représailles. Le gouvernement doit réagir très vite avant que ça soit trop tard.
 Le Reporter

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle