mercredi 14 novembre 2018


Dans le cadre du renforcement des capacités de ses cadres, la Caisse nationale d’assurance maladie (CANAM) organise un atelier de formation sur la méthodologie d’élaboration de la cartographie des risques suivant l’approche de la conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES). Placée sous l’égide d’Ankudio Luc Togo, Directeur Général de la CANAM, la cérémonie d’ouverture a eu lieu le lundi 29 octobre dans un    hôtel de la place.
La présente formation, qui se déroulera  en deux étapes en raison de cinq jours par session, fait suite à un séminaire organisé par  la conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES) du 3 au 7 novembre 2014 à Abidjan en Côte d’Ivoire sur l’élaboration de la cartographie des risques.
Selon Ankudio Luc Togo, la Canam cherche à améliorer sans cesse les compétences de ses cadres dans le domaines de la méthodologie d’élaboration et d’actualisation de la cartographie des risques en particulier et dans l’ensemble des domaines concernés par la gestion des métiers et de la sécurité sociale. Il a assuré que le présent atelier contribuera à améliorer l’efficience et l’efficacité de la Canam, dans un contexte de ressources humaines et matérielles limitées. D’après lui,  « la mise en application d’une cartographie des risques constitue des leviers puissants en matière de bonne gouvernance (….) auxquels sont exposés et confrontés les gestionnaires d’entreprises chaque jour dans le cadre de leur travail ».  
Le recadrage, l’actualisation et l’harmonisation de la cartographie des risques ne pourront se faire qu’avec un appui technique de haut niveau, d’où l’appui des Experts de la CIPRES. Son Secrétaire Exécutif, Makounbou Innocent, a indiqué que l’objectif est de maintenir le cap de bonne gouvernance. Il s’agit pour lui d’éviter les risques pour assurer la gestion saine des caisses.
Il convient de rappeler que la plupart des responsables de la structure sont concernés par cette formation qui comprend une phase de renforcement de capacité  et celle d’élaboration de la cartographie des risques. Elle se poursuivra jusqu’au 2 novembre.
Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle