mercredi 14 novembre 2018


Le président de la République et candidat à sa propre succession a clôturé sa campagne par un meeting géant le vendredi 10 août à la place du cinquantenaire. Il a profité de l'occasion pour appeler les malies à lui accorder un second mandat.


IBK rempilera à la tête du Mali. Du moins c’est qu’en pense ces soutiens venus massivement à son  meeting de clôture de campagne. Ils lui promettent une victoire écrasante avec plus de 80% des voix. Vêtu d’un boubou tout blanc, le candidat Ibrahim Boubacar Kéita a déclaré faire confiance aux maliens. C’est ainsi qu’il leur  a appelé à faire le meilleur choix. Celui de voter pour lui afin de  permettre de parachever ensemble l’œuvre gigantesque qu’il a entamé.  Tout en mettant  en garde contre toute tentative de débordement, le président sortant a appelé les maliens à sortir dans le calme et la discipline pour aller voter le dimanche.
Mais avant,  Bocari Tréta son directement de campagne avait remercié les candidats malheureux qui ont décidé de soutenir IBK au second tour. Il s’agit de Modibo Koné, Djenebou N’Diaye, Mamadou Oumar Sidibé, Niankoro Yéah Samaké et Harouna Sankaré. Le clou de la soirée a été le ralliement d’Amadou Cissé, président de la jeunesse des Fares. Il reconnait non sans regret d’avoir combattu  IBK durant son premier mandant. Il décide aujourd’hui de le rejoindre. Car, affirme-t-il, le président a énormément travaillé durant son premier quinquennat. C’est pourquoi, il demande au peuple d’accorder un second mandant à IBK, dont d’il qualifie de « bâtisseur. »
A. Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle